Masqués !

Pendant ces derniers mois si particuliers de confinement, je me suis retrouvée à la maison avec un grand sentiment d’inutilité et de culpabilité de ne pas être d’une grande aide durant cette crise… Il y a bien eu l’école à la maison qui était déjà une bonne occupation mais pas suffisante pour me déculpabiliser… J’ai longuement cherché comment me rendre utile et j’ai fini, comme beaucoup, par coudre des masques pour mon entourage familial, amical et professionnel, jusqu’à ne plus en pouvoir de ces coutures répétitives !

Je me suis posées 10 000 questions, est-ce que mes tissus sont adaptés, est-ce que les masques seront “efficaces”, est-ce que la taille des élastiques va convenir à tous, est-ce qu’ils vont résister avec le temps… Autant de questions qui m’empêchaient de me lancer et puis, après des semaines, j’ai fini par passer le pas et arrêter de réfléchir, et finalement, je me dis que ce n’était pas une mauvaise idée vu les besoins de masques que nous avons tous encore maintenant et pour un bon moment… Je me demande même s’il ne va pas se profiler de nouveaux besoins de masques avec les nombreux lavages subis par ceux-ci ?! Pour l’instant, je trouve qu’ils résistent plutôt bien !

Voici un aperçu des masques cousus, j’en ai cousu environ 80. J’ai cousu aussi une quarantaine d’élastiques pour visières. Je suis une petite joueuse par rapport à certaines mais je crois que j’ai atteins ma limite, je n’en pouvais plus !

La première grosse série de 25 masques, j’étais motivée !

Et toutes les autres séries, j’ai travaillé à la chaîne, par petites séries. A défaut de varier le modèle, j’ai changé de tissus ! J’ai pioché dans mes petites chutes puis les plus grandes au gré des envies et toutes ces couleurs et ces motifs m’ont bien aidés à garder la motivation ! Je crois que je n’aurais pas pu coudre d’innombrables masques blancs !

Ma maman m’avait donné quelques temps avant plein de petites chutes de tissus, elle ont été bien exploitées !

J’ai équipé une grande partie des personnes de mon entourage de 2 masques (ou plus si besoin), chacun à donc pu choisir les motifs/couleurs qui lui plaisait, c’est important pour avoir envie de les porter !

J’ai adapté le patron pour faire des plus petites tailles pour les enfants.

Pour les élastiques, j’ai épuisé mon stock puis celui de ma belle-mère puis celui de ma grand-mère (et y’avait un sacré stock !).

Et les 2 derniers pour ma grande qui a dû porter des masques tous les jours au collège, une petite collection de 7 masques était bien utile.

Patron : masque à plis modèle AFNOR, tuto L’atelier des gourdes. Taille homme (carré 20 cm, élastiques 20 cm), taille femme (carré 19 cm, élastiques 20 cm), taille adolescente de 12 ans (carré 19 cm, élastiques 18 cm), taille enfant de 8 ans (carré 16 cm, élastiques 17 cm).

Je suis bien contente d’avoir cousu ces masques et d’avoir ainsi contribué à mon niveau à limiter la consommation de masques jetables, ça me déprime tellement de voir ces quantités astronomiques de masques jetés…

3 commentaires

  • Bravo, ils sont tous superbes. J’en ai aussi cousu une quarantaine pour mon entourage et mon usage professionnel, et je saturais déjà. J’admire ta productivité !

  • Bravo pour ce bel échantillon de couleurs ! Oui, comme tu le dis, heureusement qu’elles étaient là pour donner un peu de punch !!!
    Bravo encore car ils nous sont bien utiles !
    BiZ
    Mam et pap

  • Les masques… quelle histoire! Comme toi, il m’a fallu un certain temps pour m’y mettre (et m’y remettre). Je crois qu’ils ont fait vivre une montagne russe d’émotions et de sentiments à toutes les couturières. Il les fallait, tu les as faits, tu as rendu service autour de toi, et ce n’est sans doute pas fini (bien d’accord avec toi sur le désastre écologique causé par les masques jetables). J’espère que tu as pu faire d’autres coutures “plaisir” après cette belle production.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *