Tunique du mois d’avril

Voici enfin ma tunique, cousue au mois d’avril et reléguée au placard depuis… J’avais envie de tenter ce modèle depuis longtemps mais appréhendais le ratage depuis mes précédentes expériences en couture japonaise (ici et ici).

J’ai donc longuement sondé le net pour savoir les modifications à apporter pour éviter de mauvaises surprises, pris mes mesures de façon précise pour ajuster au mieux et essayé d’utiliser pour la première fois mon mannequin (je dis bien essayé car très rapidement je n’ai plus pu enfiler la tunique avec la taille du haut du buste qui est assez large et ai fini avec des essayages sur moi avec les épingles qui piquent et tout et tout!!).

C’est que j’étais plutôt contente de moi jusqu’à l’essayage final, où là, grosse déception (encore une fois!), c’est trop serré en haut, j’ai vu trop juste pour les bretelles et le corsage. Ben oui, c’est un peu de ma faute si ça ne va pas aussi bien qu’il faudrait cette fois. J’ai voulu faire ma grande, vu que j’avais eu l’expérience que ça taillait large, j’ai visé un peu en dessous de mes mensurations. Ben oui, je fais plutôt du 38 et là, dans leurs grilles de mensurations, je fais du 40/42, ça me semblait énorme comme différence et j’avais peur de l’effet parachute…

Et puis, j’ai voulu réduire aussi la largeur et la longueur des bretelles selon les critiques recueillies sur ce modèle, sans le tester une première fois avant. Grosse erreur, le corsage est trop juste et remonte un peu trop haut sous les bras, même si j’ai déjà bidouillé pour rabaisser un peu. Il faut dire aussi que j’y suis allée peut être un peu franco question réduction !

C’était la première fois que je m’écartais un peu du patron et des explications pour faire au feeling (je commence à faire comme en cuisine où je suis incapable de suivre une recette au pied de la lettre…), ben je crois que ça ne me réussi pas en couture ! C’est quand même dommage, j’adore le rendu mais je pense qu’elle ne va pas être très confortable à porter. Le bas est resté à cru, comme c’est la bordure du tissu, pour ne pas rogner le motif du bas.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et j’ai enfin soudoyé mon homme pour me prendre en photo avec ce soir, depuis le temps que je traînais !

DSCF6115

DSCF6123

DSCF6121

Patron : Robe à larges bretelles H (réduite en tunique) du livre « Tuniques, robes, etc » Mes carnets de couture, en taille 38. Longueur du corps de la tunique de 41 cm, bretelles réduites de 2 cm en longueur et largeur, empiècement allongé de 2 cm en longueur.

Je suis donc repartie dans une autre version, en tenant compte de toutes mes erreurs… mais celle-ci a aussi capoté et attend son heure dans le placard (problème de bretelles qui ne veulent pas prendre une forme correcte alors que je n’ai eu aucun souci à la version précédente!). Quand je vous dis que je traverse une période de galère en couture en ce moment ! Vous la verrez sûrement dans un petit moment ! Là, je peine à me remotiver…, j’ai quand même fait un peu de couture facile, rapide et fonctionnelle pour compléter la garde robe de ma grande 😉

6 commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *