Déguisement de princesse d’Orient

Il y a plus d’1 an, j’ai commencé à coudre ce déguisement. Ma grande qui ne rentrait plus dans sa robe de princesse (qui aura été portée, portée et reportée plus de 2 ans) me réclamait depuis quelques temps une nouvelle tenue de princesse. Elle adore feuilleter mon magazine Fait main spécial carnaval. Je m’attendais à ce qu’elle me demande une Nième robe de princesse mais non, c’est le déguisement de princesse orientale qu’elle voulait. J’avoue que j’ai mis un certain temps à me décider car la couture de la panne de velours extensible et du voile ne m’enthousiasmaient pas trop…

Les tissus ont finalement été choisis avec ma puce mais j’ai longuement regretté d’avoir fait confiance à la vendeuse du magasin qui m’a conseillé de prendre de l’organza à la place du voile transparent (qu’ils n’avaient pas), je n’arrivais pas du tout à imaginer le rendu avec cet organza et quelle galère à coudre, ça glisse, ça s’effiloche de partout… (je n’avais pas encore de surjeteuse à cette époque). Et puis, elle m’a aussi vendu un galon à pompons hors de prix à la place du galon frangé qu’ils n’avaient pas (je n’ai pas demandé le prix mais j’ai eu les boules quand j’ai découvert que j’ai payé 10€ 1m de ce fiche galon que je ne trouvais pas plus extraordinaire que ça !! Bon, c’est du passé…).

Bon, passé toutes ces appréhensions…, j’ai fini par m’y mettre quand même mais tellement pas convaincue que j’ai traîné, traîné, traîné. J’ai fait quelques modifications pour que ce déguisement soit pratique à enfiler (retrait de la fermeture invisible au pantalon et mise d’un élastique notamment).

Et puis quand je l’ai eu enfin fini, au premier enfilage, ma fille me dit « ça gratte aux bras, c’est pas agréable », ben oui, j’ai fondu les bord du tissu à l’intérieur des manches pour arrêter l’effilochage car le surfilage machine sur ce genre de tissu, c’est vraiment la galère et puis, j’avais vraiment hâte d’en avoir fini. J’ai fini par ranger le déguisement quelques temps, tellement dépitée d’avoir passé autant de temps pour ça…

J’ai fini par le ressortir un certain temps après et finalement, ça ne gênait plus ma puce mais elle attendait (et attend toujours) son voile pour mettre sur la tête pour mettre son déguisement mais cette organza, je ne pouvais plus le voir !! Bon depuis, j’ai eu une surjeteuse et je me suis enfin boostée à faire ce fichu voile mais il reste à rentrer les coutures aux angles et à faire le serre-tête avec le galon alors vous verrez ce déguisement sans voile car vous avez compris, sinon, vous ne le verrez jamais.

Il est peu de sortie ce déguisement (la faute au voile non fait ?), j’avoue qu’après les longues heures et galères rencontrées, ça ne me motive guère à réitérer l’expérience de ce type de déguisement et surtout de ce type de tissus.

Bon, voici le modèle d’origine

document-numerise

Et voici ma version, rose, avec ma fille qui fait la danse du ventre !

imgp3512

imgp3510

imgp3515

Les poses de danse classique maintenant.

imgp3519

imgp3520

Et le salut militaire (ou presque), clin d’oeil à mon lieu de boulot 😉

imgp3517

Patron : Déguisement de la princesse d’Orient du magazine Fait main HS n°16 spécial Carnaval, en taille 8 ans (10 ans pour le pantalon je crois, avec réduction de la longueur), avec quelques modifs (retrait zip invisible pour un élastique à la taille notamment).

6 commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *